Ce que tous les parents doivent savoir.

Voir la vidéo
Quand diversifier ?

Jusqu’à 4 mois révolus, votre enfant doit être nourri exclusivement avec du lait maternel ou du lait infantile 1er âge.

Avant 4 mois, la paroi de l’intestin du nouveau-né est immature : certaines protéines peuvent passer au travers et entraîner le développement d’une allergie.

Le passage du lait seul à une alimentation plus variée a lieu entre 4 et 6 mois et s’appelle la diversification.

À partir de 6 mois, son alimentation doit être complétée car le lait seul ne suffit plus à satisfaire ses besoins nutritionnels.

Important

La diversification ne doit jamais commencer avant 4 mois et de préférence pas après 6 mois, même pour les nourrissons qui ont des risques d’allergies. Parlez-en avec un professionnel de santé. Contrairement à ce que l’on pensait, il n’y a pas de raison de retarder l’introduction de certains groupes d’aliments. Ainsi tous les groupes d’aliments peuvent être introduits entre 4 et 6 mois. Les céréales contenant du gluten, peuvent également être introduites entre 4 et 6 mois, en petites quantités au début.

la diversification en pratique

Dès sa naissance, votre enfant va découvrir ses premiers goûts grâce au lait de sa maman. Un bébé avec une alimentation équilibrée c’est un futur adulte avec de bonnes habitudes alimentaires : il faut lui faire découvrir de nouvelles saveurs, une à une, pour l’habituer à la variété alimentaire.

Le lait maternel ou infantile

Le lait maternel ou le lait infantile reste le socle de l’alimentation de votre tout petit pendant la diversification qui peut débuter à partir de 4 mois. Au fur et à mesure de la diversification, le lait maternel va s’adapter.

Le lait infantile 2e âge prend en compte la variation de l’alimentation, utilisez-le lorsque votre enfant fait un repas complet sans lait par jour. Après 1 an, le lait de croissance peut-être utilisé en relais du lait 2e âge.

Les aliments solides

Dans l’alimentation de l’enfant, chaque chose vient avec son temps ! Les nouveaux aliments doivent être introduits un par un pour que votre enfant puisse se familiariser avec de nouveaux goûts !

Variété de l'alimentation et soupe à la grimace

Il peut être compliqué de percevoir les goûts de bébé, mais la variété des aliments dès le début de la diversification alimentaire favorise l’acceptation d’une nourriture variée et équilibrée.

Si bébé n’a pas aimé la première fois, il faut goûter à nouveau ! Il faut alors prévoir jusqu’à 12 essais, espacés de 2 jours d’intervalle, pour savoir si l’enfant apprécie un nouvel aliment.

À partir de 2 ans, l’enfant peut devenir plus difficile. C’est ce que l’on appelle la phase de « néophobie » pendant laquelle votre petit a tendance à refuser certains aliments. Plus son alimentation a été variée avant 1 an, plus son alimentation restera diversifiée pendant cette phase. Dans l’ensemble, il faut persévérer et proposer les aliments plusieurs fois, sous différentes formes et sans forcer.

Bienvenue
L’Organisation Mondiale de la Santé et le ministère français de la santé via le Programme National Nutrition Santé recommandent un allaitement maternel exclusif jusqu’aux 6 mois du nourrisson.

En effet, le lait maternel est l’aliment le plus adapté aux besoins spécifiques des nourrissons. Afin d’avoir des informations complémentaires sur l’allaitement, parlez-en à un professionnel de santé.

Veuillez tourner votre tablette

Device rotation